Date

02 Nov 2020

Heure

14 h 00 min - 18 h 30 min

Cycle exposome chapitre 1

Risques sanitaires liés à la multiexposition aux polluants chimiques

En créant sa Fondation, l’Académie de Médecine a souhaité mettre au service de la société dans son ensemble la capacité unique qui est la sienne de réunir, sur des sujets de santé et de société essentiels et autour des meilleurs experts français et internationaux, toutes les parties prenantes, politiques, médicales, scientifiques, économiques et associatives. Pour remplir sa mission, la Fondation de l’Académie de Médecine (FAM) a notamment choisi d’organiser, à partir de publications ou de communications scientifiques d’excellence, des débats ouverts au public et aux médias et directement relayés auprès des pouvoirs publics. Outre par leur niveau, ces débats se distinguent des autres événements du même type par le bénéfice du statut institutionnel et des garanties de crédibilité et d’éthique qui sont reconnus à l’Académie de Médecine.

Après son premier cycle de débats sur le thème « Société & vieillissement », la FAM initie son nouveau cycle sur le thème de « l’Exposome».

Le sujet de l’exposition humaine aux mélanges de contaminants chimiques est large, d’importance sanitaire majeure et se complexifie de jour en jour comme l’illustre le cas des polluants à effets perturbateurs endocriniens. Cette pollution est parfois visible, comme dans le cas du smog de grandes mégapoles (Pékin, New Delhi …), ou invisible comme pour des pesticides, plastifiants ou solvants dans l’environnement, l’eau de consommation ou les aliments.

Les effets de cette pollution sur la santé (cancers, infertilité, troubles cognitifs, diabète, obésité) et les impacts économiques associés sont de mieux en mieux quantifiées. Pour l’Union Européenne, le coût annuel de l’impact des perturbateurs endocriniens a été estimé à environ 157 milliards d’euros*.

Un travail considérable est encore indispensable pour mieux quantifier le risque résultant de la combinaison de la présence d’un danger, de ses effets et des expositions des populations.

Une très grande ambition visant à mieux évaluer les expositions et quantifier les risques se développe, en particulier au niveau européen. Il s’agit d’installer la notion d’Exposome au sens de la totalité de l’exposition d’un individu induisant des effets souvent à moyen ou long termes.

Grâce aux progrès attendus, le but sera d’identifier les agents, les situations et les populations à risques pour construire les politiques de prévention sanitaires.

Sur la base de ce constat, la Fondation de l’Académie de Médecine propose le premier rendez-vous de son cycle « Exposome» intitulé « Risques sanitaires liés à la multi exposition aux polluants chimiques » destiné à présenter et débattre sur les avancées majeures, les besoins et les attentes concernant notamment :

I – Exposome et dangers

•les outils analytiques dont les immenses progrès permettent de détecter de très nombreuses familles de contaminants dans tous les milieux
•les bioessais et méthodes en toxicologie et leurs capacités à exprimer les risques sanitaires liés à ces expositions multiples
•les forces et limites de l’épidémiologie au regard de ces enjeux
•l’importance des grands programmes européens portant sur l’Exposome

II- Évaluer les risques et agir pour la prévention sanitaire

•ambition et apports des programmes européens sur l’Exposome
•l’analyse des risques en santé humaine dans le cas des micropolluants en exposition chronique : une expertise rigoureuse et collective

La séance s’achèvera par une table ronde : agir en associant des bases solides de connaissances ou en appliquant les principes de prévention ou de précaution ?

Intervenants: Pr. Bernard Charpentier (Vice-Président de l’Académie Nationale de Médecine et Vice-Président de la FAM), Pr. Robert Barouki (Univ. de Paris, INSERM, Hôpital Necker), Pr. Philippe Bouchard (endocrinologue, hôpital Foch), Dr. Hélène Budzinski (CNRS Bordeaux), Dr Cécile Chevrier (INSERM), Monsieur Jean-Marie Dru (Président de la FAM), Pr. Emmanuel Hirsch (Univ. Paris Saclay, Directeur de l’Espace de réflexion éthique de la région Île-de-France), Pr. Yves Lévi (Univ. Paris Saclay, CNRS, AgroParisTech), Madame Veronica Manfredi (Directrice pour la Qualité de la Vie à la Direction Générale de l’Environnement de la Commission Européenne), Dr Fabrice Nesslany (Président Société française de toxicologie, Institut Pasteur de Lille), Monsieur Matthieu Schuler (Directeur de l’évaluation des risques à l’Anses), Monsieur le Député des Yvelines Michel Vialay (Commission du développement durable), Pr Richard Villet (Vice-Président de la FAM).

Ce cycle permettra aux auditeurs de mieux comprendre cette question complexe de l’Exposome, ses ambitions, et les grands enjeux sanitaires associés. Une restitution à l’Assemblée Nationale des actes de ces débats est envisagée.

APPEL À BOURSE DE RECHERCHES SCIENTIFIQUE

Conscient du nombre de chercheurs investis dans cette thématique mais également du nombre de points restant à éclaircir, la FAM a décidé de monter un appel à bourses de recherches scientifiques. Pour ce faire, elle va constituer un comité d’experts dans lequel seront nommés les principaux experts indépendants, reconnus par l’Académie nationale de médecine qui rédigeront ensemble l’appel à bourses de recherche. Une charte listera les critères de sélection et les attentes quant aux protocoles mis en place. Ce comité se constituera en jury et sera rejoint par des représentants des consommateurs et des patients, des journalistes et des acteurs publics et institutionnels. Il se réunira afin de sélectionner un ou deux porteurs de projets : scientifiques, chercheurs, individu ou groupe, afin de mener des recherches qui seront encadrées et suivi par les experts du comité. L’appel à bourses de recherche sera présenté lors de la conférence et les lauréats lors de la restitution prévue à l’Assemblée nationale avec les actes de la conférence inter-académique.

  • 00

    jours

  • 00

    heures

  • 00

    minutes

  • 00

    secondes

Comments are closed.

Copy link
Powered by Social Snap