LES DÉBATS DE LA FAM
SOCIÉTÉ & VIEILLISSEMENT
CHAPITRE 4: APPORT DES NOUVELLES TECHNOLOGIES

En créant sa Fondation, l’Académie de Médecine a souhaité mettre au service de la société dans son ensemble la capacité unique qui est la sienne de réunir, sur des sujets de santé et de société essentiels et autour des meilleurs experts français et internationaux, toutes les parties prenantes, politiques, médicales, scientifiques, économiques et associatives.

Pour remplir sa mission, la Fondation de l’Académie de Médecine a notamment choisi d’organiser à partir de publications ou de communications scientifiques d’excellence, des débats ouverts au public et aux médias et directement relayés auprès des pouvoirs publics. Outre par leur niveau, ces débats se distinguent des autres événements du même type par le bénéfice du statut institutionnel et des garanties de crédibilité et d’éthique qui sont reconnus à l’Académie de Médecine.

La FAM fait suite à sa présentation en juin 2019 du rapport de la SAPEA (Science Advice for Policy by European Academies), sur le futur du vieillissement en Europe et sa prise en charge, pour lancer un cycle de 5 débats sur la situation en France intitulé « Société et vieillissement » qui abordent 5 sujets : Démographie et économie, Chutes, troubles de la sensorialité et politiques publiques, Prendre soin de soi et ne pas craindre le regard des autres, Apport des nouvelles technologies, Angoisse de la fin de vie. Ces sujets sont traités par les académiciens avec des sociologues, des philosophes, des architectes, des représentants d’associations de patients, des startups et des entreprises; et sont coordonnés par le Pr Jean-Pierre Michel, gériatre, académicien et Président du groupe de travail qui a réalisé le rapport sur le vieillissement fait par la SAPEA pour l’Union européenne. Ces débats seront suivis par un appel à projets associatifs en 2021 pour agir sur le terrain auprès des bénéficiaires.

 

CHAPITRE 4 : APPORT DES NOUVELLES TECHNOLOGIES

 

Les technologies de l’information et de la communication donnent de plus en plus de pouvoir aux citoyens et les engagent dans l’autogestion de leur santé. Ces technologies aident les personnes âgées à rester à leur domicile en leur offrant la sécurité et l’aide au quotidien et en favorisant la communication avec leurs proches. La télésurveillance et le diagnostic intégré pourraient contribuer à transformer les services de santé. Cependant, ces technologies soulèvent des questions relatives à l’acceptation, la protection des données personnelles, la règlementation et la certification, à la réelle efficacité, au remboursement et à l’économie de la santé, soit à la fois des sujets éthiques, scientifiques et économiques. La conférence a fait le point sur ces technologies et leurs effets potentiels. Elle a été organisée en partenariat avec l’Académie des Technologies et a bénéficié de témoignages de startups.

 

Merci au Pr Jean-Pierre Michel, à Luc Broussy (groupe EHPA Presse & Conseil), Nathalie Salles (Présidente de la Société Française de Santé Digitale), Franck Mouthon (Theranexus), au Pr René Amalberti (Académie des Technologies), à Maximilien Petitgenet (Domalys), à nos mécènes (CNP assurances, Fondation Orpéa) et à notre partenaire nile.

 

Actes et synthèse du débat à venir.

Retrouvez l’intégralité du débat

Interview de Jean-Pierre Aquino

Interview de Maximilien Petitgenet

Interview de Stéphane Tholander

Interview du Professeur Jean-Pierre Michel

Interview de Luc Broussy

Interview du Professeur René Amalberti

MERCI À NOS MÉCÈNES ET À NOTRE PARTENAIRE