LES DÉBATS DE LA FAM
SOCIÉTÉ & VIEILLISSEMENT
CHAPITRE 5: ANGOISSE DE LA FIN DE VIE

En créant sa Fondation, l’Académie de Médecine a souhaité mettre au service de la société dans son ensemble la capacité unique qui est la sienne de réunir, sur des sujets de santé et de société essentiels et autour des meilleurs experts français et internationaux, toutes les parties prenantes, politiques, médicales, scientifiques, économiques et associatives.

Pour remplir sa mission, la Fondation de l’Académie de Médecine a notamment choisi d’organiser à partir de publications ou de communications scientifiques d’excellence, des débats ouverts au public et aux médias et directement relayés auprès des pouvoirs publics. Outre par leur niveau, ces débats se distinguent des autres événements du même type par le bénéfice du statut institutionnel et des garanties de crédibilité et d’éthique qui sont reconnus à l’Académie de Médecine.

La FAM fait suite à sa présentation en juin 2019 du rapport de la SAPEA (Science Advice for Policy by European Academies), sur le futur du vieillissement en Europe et sa prise en charge, pour lancer un cycle de 5 débats sur la situation en France intitulé « Société et vieillissement » qui abordent 5 sujets : Démographie et économie, Chutes, troubles de la sensorialité et politiques publiques, Prendre soin de soi et ne pas craindre le regard des autres, Apport des nouvelles technologies, Angoisse de la fin de vie. Ces sujets sont traités par les académiciens avec des sociologues, des philosophes, des architectes, des représentants d’associations de patients, des startups et des entreprises; et sont coordonnés par le Pr Jean-Pierre Michel, gériatre, académicien et Président du groupe de travail qui a réalisé le rapport sur le vieillissement fait par la SAPEA pour l’Union européenne. Ces débats seront suivis par un appel à projets associatifs en 2021 pour agir sur le terrain auprès des bénéficiaires.

 

CHAPITRE 5 : ANGOISSE DE LA FIN DE VIE

 

Cette table ronde a abordé avec des psychiatres, des sociologues, des théologiens, des médecins et des représentants de patients, les questions de l’accompagnement, de la place et du rôle des aidants, de la spiritualité, mais aussi des soins palliatifs et du traitement de la douleur, avec au centre de ce débat le sujet, fondamental, de l’acceptation de la mort.

Merci au Pr Jean-François Mattei (Président de l’Académie Nationale de Médecine), au Pr Jean-Pierre Michel (Président du rapport sur le vieillissement de la SAPEA), à Serge Guérin (sociologue), au Dr Laure Copel (chef du service de l’unité de soins palliatifs des Diaconesses), à Catherine Vincent ( journaliste au Monde), à Véronique Chatel (co-fondatrice de la revue Aider), au Pr Alain Serrie (Président de l’ONG Douleurs sans frontières), au Pr Robert Moulias (ancien Président de la SFGG), au Pr Frédéric Limosin (chef de service psychiatrie Hôpital Corentin-Celton), à Elio Volpolini (moine bouddhiste), à Mohammed Azizi (imam de l’APHP), à Gabriel Farhi (rabbin, aumônier israélite de l’APHP), à Jean-M arie de Bourqueney (pasteur), à Marie -Dominique Trébuchet (Directrice de l’Institut Supérieur de sciences religieuses), à notre mécène (Fondation Orpéa) et à notre par tenaire nile.

Actes et synthèse du débat à venir.

Retrouvez l’intégralité du débat

Interview de Serge Guérin

Interview de Véronique Chatel

Interview de Jean-Marie de Bourqueney

Interview de Elio Volpolini

Interview du Professeur Jean-Pierre Michel

Interview de Marie-Dominique Trébuchet

Interview de Gabriel Farhi

MERCI À NOTRE MÉCÈNE ET À NOTRE PARTENAIRE