Date

26 Avr 2021

Heure

14 h 00 min - 18 h 00 min

Cycle exposome chapitre 2

Les liens connus entre Exposome et maladies

En créant sa Fondation, l’Académie Nationale de Médecine a souhaité mettre au service de la société dans son ensemble la capacité unique qui est la sienne de réunir, sur des sujets de santé et de société essentiels et autour des meilleurs experts français et internationaux, toutes les parties prenantes, politiques, médicales, scientifiques, économiques et associatives. Pour remplir sa mission, la Fondation de l’Académie de Médecine (FAM) a notamment choisi d’organiser, à partir de publications ou de communications scientifiques d’excellence, des débats ouverts au public et aux médias et directement relayés auprès des pouvoirs publics. Outre par leur niveau, ces débats se distinguent des autres événements du même type par le bénéfice du statut institutionnel et des garanties de crédibilité et d’éthique qui sont reconnus à l’Académie Nationale de Médecine.

Après son premier cycle de débats sur le thème « Société & vieillissement », un autre en cours sur « Alimentation aujourd’hui et demain », la FAM continue son cycle sur le thème de « l’Exposome ».

Le sujet de l’exposition humaine aux mélanges de contaminants chimiques est large, d’importance sanitaire majeure et se complexifie de jour en jour comme l’illustre le cas des polluants à effets perturbateurs endocriniens. Cette pollution est parfois visible, comme dans le cas du smog de grandes mégapoles (Pékin, New Delhi …), ou invisible comme pour des pesticides, plastifiants ou solvants dans l’environnement, l’eau de consommation ou les
aliments.

Les effets de cette pollution sur la santé (cancers, infertilité, troubles cognitifs, diabète, obésité) et les impacts économiques associés sont de mieux en mieux quantifiées. Pour l’Union Européenne, le coût annuel de l’impact des perturbateurs endocriniens a été estimé à environ 157 milliards d’euros.

Un travail considérable est encore indispensable pour mieux quantifier le risque résultant de la combinaison de la présence d’un danger, de ses effets et des expositions des populations.

Une très grande ambition visant à mieux évaluer les expositions et quantifier les risques se développe, en particulier au niveau européen. Il s’agit d’installer la notion d’Exposome au sens de la totalité de l’exposition d’un individu induisant des effets souvent à moyen ou long termes.

Grâce aux progrès attendus, le but sera d’identifier les agents, les situations et les populations à risques pour construire les politiques de prévention sanitaires.

Ce cycle permettra aux auditeurs de mieux comprendre cette question complexe de l’Exposome, ses ambitions, et les grands enjeux sanitaires associés. Une restitution à l’Assemblée Nationale des actes de ces débats est envisagée.

 Débat II – Les liens connus entre Exposome et maladies

L’exposition des populations aux mélanges de contaminants chimiques notamment par l’air, les aliments, les boissons et des contacts cutanés se produit tout au long de la vie et notamment au cours de périodes plus fragiles comme la grossesse (la transmission in-utero), le développement de l’embryon, puis de l’enfant jusqu’à l’adolescence. De grands progrès scientifiques permettent de mieux identifier la nature des agents chimiques et de mieux connaitre
leurs voies, leurs cibles d’action et leurs effets sur la santé humaine. On remarque aujourd’hui 4 grands types de pathologies associées aux multi-expositions aux contaminants de l’environnement :

1. Maladies « hormonodépendantes » et rôle des perturbateurs endocriniens :

– Métabolisme (diabète)
– Cancers hormonaux dépendants,
– Troubles du développement et de la reproduction…

2. Autres cancers et autres expositions environnementales : amiante, rayonnements UV…
3. Troubles cardio-vasculaires, respiratoires, allergies et pollution de l’air
4. Troubles neuropsychologiques

Après avoir présenté les grands domaines permettant de guider l’évaluation des risques, la Fondation de l’Académie de Médecine, poursuit son cycle de débats sur l’Exposome et les risques sanitaires liés aux multi-expositions chimiques en approchant les niveaux de connaissance sur des impacts sanitaires connus et mesurés au niveau international. Seront abordées les maladies liées aux perturbateurs endocriniens (cancers hormonaux dépendants, troubles du développement, maladies métaboliques…), les conséquences de la pollution de l’air, les cancers, les syndromes fonctionnels cognitifs et comportementaux liés à des expositions environnementales.

Au regard des nombreuses inquiétudes face aux informations sur les polluants de notre environnement, la session permettra d’échanger et débattre pour faire le point sur l’état de la science. Le débat proposera également de discuter d’exemples connus, chiffrés, des types de contaminants (dont les mélanges inconnus) et des phases critiques de la vie.

IMPORTANT: en raison de la situation sanitaire, le débat se déroulera exclusivement en visioconférence via Zoom. Une inscription au préalable est obligatoire afin de recevoir le lien. Une fois le formulaire rempli, vous recevrez le lien peu de temps avant l’événement.

Date limite d’inscription : 22 Avril 2021

  • 00

    jours

  • 00

    heures

  • 00

    minutes

  • 00

    secondes

Comments are closed.

Copy link
Powered by Social Snap